MOREAU Jean, Marie, François

Par Jacques Cousin

Né le 11 juillet 1921 à Fougerolles-du-Plessis (Mayenne), mort le 1er décembre 2012 à L’Huisserie (Mayenne) ; instituteur en Mayenne ; militant syndicaliste du SNI ; militant communiste.

Son père exerçait la profession de hongreur, maréchal-expert, puis d’agriculteur. Jean Moreau suivit des études primaires à l’école publique de garçons de Fougerolles-du-Plessis, puis dans les écoles primaires supérieures d’Ernée (Mayenne) et d’Angers (Maine-et-Loire). Il entra à l’École normale d’instituteurs de Laval avec la promotion 1939-1941. Nommé d’abord à l’école de Saint-Cyr-en-Pail, il exerça ensuite successivement à Landivy (1942 à 1960), puis à Laval (1960 à 1976).

Chargé en 1942 par un instituteur de Landivy de convaincre un mécanicien de cycles de Fougerolles-du-Plessis de repeindre et camoufler des vélos volés pour un réseau de résistants, Jean Moreau s’engagea dans le groupe de Francs-tireurs partisans français de Fougerolles-du-Plessis - Landivy. Réfractaire au Service du travail obligatoire à partir du 3 septembre 1943, il participa notamment, au cours de plusieurs parachutages au-dessus de Fougerolles-du-Plessis en juin 1944, à la réception de plus de quarante tonnes d’armes et d’équipement et prit part, au début du mois d’août 1944, aux combats de la Libération dans le nord-ouest du département.

Jean Moreau adhéra au Parti communiste français en 1945. Secrétaire de cellule et trésorier de section à Laval, il se présenta sans succès aux élections cantonales dans différents cantons de la Mayenne (Ernée en 1967 et en 1973, Loiron en 1979, Bierné, Landivy en 1985).

Il adhéra à la section départementale du Syndicat national des instituteurs dès 1945. Candidat sur la liste « Unité et Action », il entra au conseil syndical après le scrutin de mars 1971. Son mandat fut reconduit lors du renouvellement d’avril 1973. Par la suite, en mars 1975, placé en fin de liste, il présenta uniquement une candidature de soutien à sa tendance. Il quitta le SNI-PEGC et la FEN, en 1992, pour rejoindre le SNUIPP, affilié à la FSU.

Jean Moreau, qui vivait à Laval au début des années 2000, s’était marié le 10 mai 1943 à Fougerolles-du-Plessis. Veuf, il se remaria le 10 septembre 1960 à La Pellerine (Mayenne) avec une institutrice, fille d’un employé des postes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article146397, notice MOREAU Jean, Marie, François par Jacques Cousin, version mise en ligne le 13 mai 2013, dernière modification le 19 août 2021.

Par Jacques Cousin

SOURCES : Arch. dép. Mayenne, La Voix Syndicale, Francis Robin, La Mayenne de 1940 à 1944, réédition, arch. dép. Mayenne, 1997. — Archives du comité national du PCF. —Témoignage de Jean Moreau. — Notes de Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément