ZIPPER Joseph

Par Claude Pennetier

Né le 13 août 1875 à Châtenois (Bas-Rhin), mort le 21 mars 1937 à Rosny-sous-Bois (Seine) ; employé de commerce ; maire socialiste SFIO de Rosny-sous-Bois de 1925 à 1929.

Depuis août 1904 au moins, Joseph Zipper, employé, était le secrétaire du groupe d’études sociales de Rosny-sous-Bois, affilié au Parti socialiste de France. Il devint, en mai ou juin 1905, le trésorier puis, par la suite, le secrétaire de la section SFIO du canton de Noisy-le-Sec.

Il assumait également, à partir de l’été 1905, la fonction de secrétaire de la Ligue de défense des abonnés des lignes de chemins de fer de la banlieue de l’Est parisien.

Lors des élections législatives de 1906, il représenta le Parti socialiste SFIO dans la 1ère circonscription de Corbeil. Il était alors représentant de commerce.

Joseph Zipper entra en 1912 au conseil municipal de Rosny-sous-Bois. Briguant en vain un autre mandat aux élections de novembre-décembre 1919, ayant été battu peu après aux élections du conseil d’arrondissement dans le canton de Noisy-le-Sec, il choisit de rester au Parti socialiste SFIO après le congrès de Tours (décembre 1920).
Il retrouva un siège à l’issue des élections municipales complémentaires des 30 avril et 7 mai 1922 avec trois autres socialistes : Alphonse Audoux*, François Maublanc* et Ernest Rolland*.

Joseph Zipper conquit la municipalité de Rosny aux élections générales des 3 et 10 mai 1925 en conduisant une liste de Cartel des gauches composée de quinze socialistes, sept républicains et un radical-socialiste. Il fut élu maire quelques jours plus tard mais sa position fut affaiblie par le succès remporté par une liste de droite aux élections complémentaires du 29 mai 1927. Réélu en mai 1929 à la tête d’une liste de Concentration républicaine et socialiste, il préféra céder la direction de la municipalité à Maublanc puis démissionna de son mandat, le 25 juillet 1931, avec cinq autres édiles : Marius Boyer, Ernest Rollin, Georges Gillet, Jules Pierre et Marcel Huot (voir ces noms). Il est vraisemblable que ces démissions aient été dues à des tensions au sein du conseil partagé entre quinze élus de la liste de Zipper, pas tous socialistes, et douze élus de droite.

Secrétaire de la section socialiste de Rosny, Joseph Zipper reconduisit la liste SFIO aux élections partielles des 8 et 12 mai 1933 mais il fut devancé par celle du Parti communiste. Au scrutin du mai 1935, sa liste fut à nouveau devancée par celle du communiste Jean-Baptiste Nocaudie* au premier tour. Les deux listes fusionnèrent alors pour le second tour formant une liste de Front populaire mais elle fut battue.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article146439, notice ZIPPER Joseph par Claude Pennetier, version mise en ligne le 7 avril 2017, dernière modification le 7 avril 2017.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Seine, DM3 ; vers. 10451/76/1. — Arch. J. Zyromski, dossier Fédération de la Seine. — L’Humanité, avril-mai 1935. — Arch. Com. Rosny-sous-Bois.— La Lutte sociale de la Seine-et-Oise, organe de la Fédération socialiste révolutionnaire de Seine-et-Oise et des cantons de Noisy-le-Sec et de Pantin, 6 août 1904-14 avril 1906 (BNF Gallica). — Hubert Rouger in Encyclopédie socialiste, syndicale et coopérative de l’Internationale ouvrière, Editions Aristide Quillet, Paris, 1913 et 1921 (BNF Gallica). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément