CADIOU Charles [CGT Brest]

Par Alain Prigent

Né le 5 juin 1906 et décédé en octobre 1981 à Brest (Finistère) ; ouvrier ; militant du PC clandestin, déporté ; secrétaire de l’union départementale CGT du Finistère (1953) ; membre du comité de la fédération du PCF du Finistère (1946-1953), conseiller municipal de Brest (1947-1953).

Ouvrier à l’arsenal de Brest en 1936, il adhéra au PC en 1941. Il fut selon E. Kerbaul l’un des organisateurs des grèves à l’arsenal en octobre et décembre 1941. En 1942 il fit partie du triangle de direction du PC clandestin avec Mathurin Le Goff et Yves Prigent. Arrêté le 28 avril 1942, il fit partie d’un transport parti des prisons de zone occupée vers celles du Reich, le 27 septembre 1943. Après avoir été interné à Karlsruhe et Sonnenburg, il fut déporté à Sachsenhausen. Il fut rapatrié le 2 mai 1945 après évacuation.
Secrétaire du syndicat CGT de l’arsenal, il intervint le 6 juin 1948 au congrès de l’union départementale CGT du Finistère à Brest sur les problèmes de la reconversion économique. Il fut secrétaire de l’UL de Brest (1950-1952) et de l’union départementale CGT du Finistère (1953).
Il fut élu au comité de la fédération du PCF du Finistère en août 1946, y siégeant jusqu‘en janvier 1953 avec le mention "pas (donner) de responsabilité". Il fut révoqué en février 1950 pour activités politiques au sein de l’arsenal pendant la guerre d’Indochine. Il fut élu sur la liste présentée par le PCF aux élections municipales à Brest le 19 octobre 1947, liste conduite par Albert Jaouen* et le député Gabriel Paul* qui obtint 29.5 % des suffrages. Il fit un mandat dans l’opposition avec les 10 autres élus du PCF (14 RPF, 7 MRP et 5 SFIO).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article146507, notice CADIOU Charles [CGT Brest] par Alain Prigent, version mise en ligne le 16 mai 2013, dernière modification le 17 mai 2013.

Par Alain Prigent

SOURCES : Arch. comité national du PCF. —Arch. Dép. Finistère, 31 W 453 (RG 1er mars 1950 et 18 février 1952 (notes de Louis Botella). —Bretagne Nouvelle, hebdomadaire des fédérations du PCF de Bretagne. —Eugène Kerbaul, 1270 militants du Finistère (1918-1945), IRM Bretagne, 1985, 288 p. —Le Gall, Vanina, Les Luttes sociales à Brest (mai 1947 - avril 1950), Maîtrise d’ Histoire, Université de Bretagne occidentale, 1997. —Picart Isabelle, Le Parti communiste français à Brest de la Libération à la fin de la 4e République (1944-1958), Maîtrise d’Histoire, Université de Bretagne occidentale, 1989.—François Tanguy, La CGT dans le Finistère (1944-1968), Editions UD CGT Finistère, 1992.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément