RADERMECKER Pierre, Égide, Barbe [alias René DEREYCK]

Par Daniel Grason

Né le 1er juin 1912 à Baelen (Belgique), fusillé le 15 juin 1943 au Mont-Valérien, commune de Suresnes (Seine, Hauts-de-Seine) ; plombier installateur ; militant communiste ; résistant au sein des FTPF.

Fils d’Hubert, mécanicien, et d’Anne-Marie, née Hamers, Pierre Radermecker vivait 69 rue Chevalier à Levallois-Perret (Seine, Hauts-de-Seine). Membre du Parti communiste, appointé par l’organisation, il fit partie d’un groupe de Francs-tireurs et partisans (FTP). Il était interprète à la Kriegsmarine. Avec Maurice Fridlander et Martin, il détruisit des poteaux indicateurs.
Il participa à l’organisation de plusieurs attentats contre les occupants, appartenant par exemple à l’équipe qui, le 11 janvier 1943 vers 19 h 45, jeta une bouteille incendiaire dans le vestibule de l’hôtel Radio réquisitionné par les Allemands au 2 rue Coustou (Paris, XVIIIe arr.). Les dégâts furent qualifiés de « peu importants » dans un rapport de police.
Le 21 février 1943 vers 20 h 20, il fit équipe avec Paul Meubry et ils lancèrent une grenade dans le hall d’une maison de tolérance réservée aux troupes allemandes rue Blondel (IIIe arr.). Un militaire allemand saisit la grenade et la jeta dans la rue, où elle n’éclata pas.
Arrêté le 27 février 1943 sous l’identité de René Dereyck, né à Seraing-sur-Meuse (Belgique), il comparut le 4 juin 1943 devant le tribunal du Gross Paris, qui siégeait rue Boissy-d’Anglas (VIIIe arr.). Condamné à mort pour « action de franc-tireur », il a été passé par les armes le 15 juin 1943. Sa sœur Jeanne écrivit en juillet 1945 à la préfecture de police : elle demandait son lieu d’inhumation. Son corps fut restitué à sa famille le 24 septembre 1946.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article146551, notice RADERMECKER Pierre, Égide, Barbe [alias René DEREYCK] par Daniel Grason, version mise en ligne le 17 mai 2013, dernière modification le 5 mars 2017.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo., BA 2117, BA 1752, PCF carton 14 rapport sur l’activité communiste pendant l’Occupation, 77W 594. – DAVCC, Caen, Boîte 5 / B VIII dossier 4, Liste S 1744-157/43 (Notes Thomas Pouty). – Site Internet Mémoire des Hommes. – État civil, Baleen.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément