OFFRET André

Par Alain Prigent, Serge Tilly

Né le 19 août 1923 à Kermoroc’h (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor), fusillé le 3 juillet 1944 à Servel en Lannion (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor) ; marin pêcheur ; résistant au sein des FTPF.

André Offret était le fils de Jean, Marie Offret, maçon, et de Jeanne Marie Le Bonniec, née à Tréglamus (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor), commerçante. Demeurant à Pont-Couënnec en Louannec (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor), André Offret était marin pêcheur à Perros-Guirec (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor). Membre des Francs-tireurs et partisans (FTP), il fut arrêté par les Allemands le 30 juin 1944, à Saint-Laurent près de Bégard (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor), avec trois autres camarades, un soldat l’ayant vu dissimuler dans un champ de pommes de terre une arme dont il était porteur. Pour disculper ses camarades, il prit tout à sa charge ce qui leur permit d’être remis en liberté. Il fut transféré à Pédernec (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor), puis à la maison de la Pépinière à Plouaret (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor), où il fut sauvagement torturé. Jugé et condamné à la peine de mort, selon un article paru dans L’Ouest-Éclair du 19 juillet 1944 « pour attentats contre les voies ferrées et d’attaques à main armée contre des soldats et des civils » par un tribunal militaire allemand, il a été fusillé le 3 juillet 1944 au camp d’aviation de Servel. Célibataire, André Offret avait vingt et un ans. Son corps fut retrouvé sur la commune de Brélévenez (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor), proche de Lannion, le 24 août 1944. Le nom d’André Offret figure sur Le monument du terrain d’aviation de Servel en Lannion et sur Le monument du Guillors en Louannec à proximité de son domicile.

Site des Lieux de Mémoire du Comité pour l’Étude de la Résistance Populaire dans les Côtes-du-Nord

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article146908, notice OFFRET André par Alain Prigent, Serge Tilly, version mise en ligne le 29 mai 2013, dernière modification le 5 octobre 2021.

Par Alain Prigent, Serge Tilly

Article de Ouest-Eclair du 19 juillet 1944.

SOURCES : Arch. Dép. Côtes-d’Armor, 68J4, 2W104, 2W135, 2W236. – Alain Prigent, Serge Tilly, « Les fusillés et les décapités dans les Côtes-du-Nord (1940-1944) », Les Cahiers de la Résistance populaire dans les Côtes-du-Nord, no 12, 2011.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément