COMBE David.

Par Jean Puissant

Né à Parempuyre (Département de la Gironde, France) en 1841. Ouvrier mineur impliqué dans une grève à Haine-Saint-Pierre (aujourd’hui commune de La Louvière, pr. Hainaut, arr. Soignies).

Lors de la grève des mineurs borains d’avril 1869, David Combe, ouvrier mineur à Frameries (pr. Hainaut, arr. Mons), se présente, à la tête d’une bande de vingt-cinq à trente ouvriers de Frameries, le 16 avril à 9 h 30 du matin, aux cokeries Coppée de Haine-Saint-Pierre pour y faire interrompre le travail. Il tente d’ouvrir les portes des fours. Pour éviter les incidents, le directeur renvoie les ouvriers chez eux. David Combe est ivre au moment des faits. La bande se dirige alors vers les fours à chaux, puis vers Harveng (pr. Hainaut, aujourd’hui commune de et arr. Mons). Ils auraient quémandé en chemin de la nourriture, à boire et de l’argent. La veille, cette bande (?) a dérobé un tonneau de bière, bu sur place, chez le brasseur Defontaine, bourgmestre de Frameries.

Le 10 mai 1869, David Combe est condamné par le tribunal correctionnel de Mons à trois mois de prison et mille francs d’amende. A. Lheureux, né à Frameries en 1839, ouvrier mineur, membre de l’Association internationale des travailleurs, est condamné à un mois de prison. Comment qualifier ces événements : happening avant la lettre, incident collatéral (en fin de grève, des mineurs en bande mendient et chapardent) et/ou première tentative d’arrêter le travail dans un autre secteur, dans une autre région à l’occasion d’une grève ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article147051, notice COMBE David. par Jean Puissant, version mise en ligne le 4 juin 2013, dernière modification le 12 janvier 2020.

Par Jean Puissant

SOURCE : WOUTERS H., Documenten betreffende de geschiedenis der arbeidersbeweging ten tijde van de Ie Internationale (1866-1880), deel I, Leuven-Paris, 1970 (Cahiers du Centre interuniversitaire d’histoire contemporaine, 60).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément