NOUET Lucie [née GROSBOIS Lucie]

Par Jacques Girault

Née 29 avril 1909 à Paris (XIVe arr.), morte le 11 janvier 2002 à Paris (XIVe. arr.) ; institutrice ; militante syndicaliste du SNI et mutualiste.

Fille d’un employé des postes et d’une institutrice, Lucie Grosbois, titulaire du brevet supérieur, était institutrice dans le XIVe arrondissement de Paris. Elle se maria en juin 1930 dans cet arrondissement avec Henri Mauraisin. Le couple divorça. Elle se remaria en juillet 1947 toujours dans le XIVe avec Simon Nouet. Mère d’un enfant, elle était titulaire du certificat d’aptitude à l’enseignement pour l’enfance inadaptée.

Militante du Syndicat national des instituteurs, lors des journées d’études du SNI sur l’« Enfance inadaptée » les 13-14 avril 1962, elle présenta un rapport sur « La mise au travail des adolescentes inadaptées » qui fut publié dans L’École libératrice, le 7 septembre 1962. Le 3 avril 1963, lors de la journée d’étude du SNI à Vichy sur l’enfance inadaptée, elle présida la commission sur le rythme et la musique. Lors de la session générale et syndicale d’études à Paris (Mutualité), le 27 mars 1964, elle présenta un rapport sur l’enfance handicapée « L’éducation, l’enseignement des enfants semi éducables ou mongoliens ou dits non éducables au sein de l’Éducation nationale », publié dans L’École libératrice du 7 septembre 1964.

Une des fondatrices de l’Association de placement et d’aide aux jeunes handicapés, elle était la vice-présidente de l’APAJH à la fin des années 1960.

En 2001, son nom fut donné à l’Établissement et service d’aide par le travail (ancien Centre d’aide par le travail) de Vélizy-Villacoublay.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article147311, notice NOUET Lucie [née GROSBOIS Lucie] par Jacques Girault, version mise en ligne le 19 juin 2013, dernière modification le 7 janvier 2022.

Par Jacques Girault

SOURCES : APPO B 12, 43701 (dossier Breuillard). — L’École libératrice.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément