ANDARELLI-FREYNET Lucien, Nicolas

Par Jacques Girault

Né le 8 avril 1915 à Marseille (Bouches-du-Rhône), mort le 13 janvier 1987 au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne) ; professeur ; militant du SNET puis du SNES dans le Var.

Lucien Andarelli, qui habitait Saint-Firmin (Hautes-Alpes), entra à l’école normale d’instituteurs de Gap (Hautes-Alpes) en 1932. Boursier en quatrième année puis maître d’internat à l’école normale de Lyon, il fut admis comme élève de l’Ecole normale supérieure de l’Enseignement technique en 1937, section EF (lettres-Italien). A sa sortie, en 1939, il fut immédiatement mobilisé au centre militaire de la Marine à Paris.

Il se maria en juillet 1942 à Camps-la-Source (Var), avec une normalienne de l’Institut pédagogique d’Aix-en-Provence qui effectua un stage d’éducation physique. Le couple eut deux filles. Son épouse, institutrice, enseigna, après la guerre, à l’école de filles du cours Lafayette à Toulon. A partir de 1947, il s’appela Andarelli-Freynet à la suite d’un acte l’autorisant à porter aussi le nom de sa mère adoptive, épicière à Saint- Firmin.

Nommé professeur suppléant à l’école pratique Rouvière de Toulon (Var), en septembre 1940, titularisé peu après, Lucien Andarelli enseignait en classe préparatoire aux Arts et Métiers. Nommé en juillet 1944 à Tarare (Loire), il resta en poste à Toulon.

Correspondant local du Bureau universitaire de statistiques, Andarelli-Freynet, inscrit sur la liste d’aptitude aux fonctions de directeur de collège technique en 1954, il fut délégué aux fonctions de directeur d’études en 1955.

Lucien Andarelli, militant du Syndicat national de l’enseignement technique, responsable académique, signa en 1959 et en1961 l’appel à voter pour la liste « autonome » aux élections de la commission administrative nationale du SNET.

Lucien Andarelli-Freynet, qui avait refusé la direction du collège technique de Felletin (Creuse), fut nommé en 1961 directeur au lycée technique d’Aulnay-sous-Bois (Seine-et-Oise/Seine-Saint-Denis) et milita dans le syndicat des chefs d’établissement affilié à la Fédération de l’Éducation nationale
.
Retraité, il habitait Six-Fours dans le Var.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article147368, notice ANDARELLI-FREYNET Lucien, Nicolas par Jacques Girault, version mise en ligne le 20 juin 2013, dernière modification le 29 décembre 2018.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Var, 1447 W 25. — Arch. IRHSES (Le Travailleur de l’enseignement technique). — Note de Julien Veyret.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément