PAILLETTE Philippe, Joseph, Marie, Marcel

Par Jacques Girault

Né le 23 avril 1931 au Havre (Seine-Maritime) ; professeur dans le Calvados ; militant du SGEN ; militant socialiste.

En blanc, avec ses anciens élèves du club Théâtre.
En blanc, avec ses anciens élèves du club Théâtre.

Fils d’un voyageur de commerce, devenu avec sa mère, commerçants « politiquement centre droit », Philippe Paillette eut une éducation « fortement marquée par le catholicisme ». Élève d’établissements primaire et secondaire religieux du Havre, puis de la classe de Terminales au lycée public du Havre, étudiant à la Faculté des Lettres de Caen, il obtint successivement une licence de lettres classiques, le CAPES et l’agrégation. Professeur aux lycées de Bayeux (Calvados), puis de Falaise (Calvados), nommé au lycée de Tarbes (Hautes-Pyrénées), il fut muté pour le lycée Pierre de Fermat à Toulouse (Haute-Garonne) en 1966 où il termina sa carrière. Il dirigea le club Théâtre de ce lycée pendant trente ans.

Il fut le secrétaire de la section du Syndicat général de l’Éducation nationale du lycée de Falaise, milita pour la transformation de la CFTC en CFDT. Il fut par la suite responsable de la section du lycée Fermat entre 1967 et 1975.

Son « premier engagement politique était en faveur de l’union européenne, en 1950, et j’ai toujours été fidèle à cette grande idée, très triste de la voir actuellement si dégradée. » Il adhéra au Parti socialiste unifié à sa formation en 1960, puis fut membre du Parti socialiste en 1972 où il n’eut pas de responsabilités. Il se présentait comme partisan des analyses de Michel Rocard*.

Dans les années 2000, il était actif dans des associations non directement politiques ou syndicales : Caminarem « Pour le renouveau des sentiers » (environnement), Confluences Garonne-Ariège, Prix du Jeune Écrivain Francophone.

Marié religieusement en août 1956 au Havre avec une infirmière, devenu « agnostique », divorcé, remarié en décembre 1967 à Clermont-le-Fort (Haute-Garonne), il était père de deux enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article147417, notice PAILLETTE Philippe, Joseph, Marie, Marcel par Jacques Girault, version mise en ligne le 23 juin 2013, dernière modification le 23 juin 2013.

Par Jacques Girault

En blanc, avec ses anciens élèves du club Théâtre.
En blanc, avec ses anciens élèves du club Théâtre.
Paillette à la tribune en mai 1968 au lycée Fermat
Paillette à la tribune en mai 1968 au lycée Fermat
(assis avec collier de barbe).

SOURCES : Arch. Nat., 581AP/99.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément