PALLOT Monique [née DAMPIERRE Monique, Hélène Marie]

Par Jacques Girault

Née le 21 juin 1930 à Orléans (Loiret), morte le 4 juin 1988 à Jouy (Eure-et-Loir) ; institutrice ; militante communiste dans le Loiret.

Fille d’un soudeur aux PTT, originaire de Nice, sympathisant communiste, et d’une couturière née à Orléans, Monique Dampierre, titulaire du baccalauréat, était inscrite au collège universitaire d’Orléans pour préparer le Certificat d’études littéraires générales. Elle était maîtresse d’internat au collège de jeunes filles de Montargis au début des années 1950.

Elle se maria en février 1953 à Orléans avec Michel Pallot, ouvrier dans la métallurgie, membre du bureau de la fédération du Parti communiste français.

Membre du Syndicat national de l’enseignement secondaire depuis octobre 1949, elle était la déléguée de la FEN-CGT dans son collège.

Animatrice d’un comité de paix depuis mai 1950, secrétaire du foyer local de l’Union des jeunes filles de France depuis novembre 1950, elle adhéra au PCF à Montargis en février 1951. Entrée au comité de la fédération du PCF en 1953, elle ne fut pas renouvelée lors de la conférence fédérale de 1956. Elle avait suivi le stage pour les instituteurs communistes en avril 1954.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article147432, notice PALLOT Monique [née DAMPIERRE Monique, Hélène Marie] par Jacques Girault, version mise en ligne le 24 juin 2013, dernière modification le 24 juin 2013.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément