PASQUIER Françoise [née LE GUERN Françoise, Marie-Annic]

Par Jacques Girault

Née le 10 novembre 1933 à Houilles (Seine-et-Oise/Yvelines) ; professeure ; militante du SNES en Seine-et-Oise/Yvelines ; militante communiste.

Fille d’un instituteur devenu inspecteur du travail, adhérent de la CGT, et d’une institutrice, membre du Syndicat national des instituteurs, Françoise Le Guern, étudiante à la Sorbonne, obtint une licence d’histoire-géographie, et fut reçue à l’agrégation féminine d’histoire-géographie en 1957.

Elle s’était marié en juillet 1955 à Houilles avec Gilbert Pasquier, instituteur communiste. Le couple habitait au début des années 1960 à Houilles.

Françoise Pasquier commença à enseigner à Rouen (Seine-Inférieure/Maritime) en 1957 puis fut nommée au lycée de Mantes-la-Jolie, avant d’obtenir sa mutation au lycée Evariste Galois de Sartrouville en 1958, où elle enseigna jusqu’à sa retraite en 1994.

Adhérente du Syndicat national de l’enseignement secondaire depuis 1956, elle fut secrétaire de la section (S1) de son lycée en 1959. Membre du bureau de la section départementale (S2) des Yvelines du nouveau SNES, elle devint sa secrétaire en 1967 tout en étant la trésorière, puis secrétaire de la section départementale de la Fédération de l’Éducation nationale.

Elle adhéra au Parti communiste français en 1952 en classe préparationnaire au lycée Fénelon à Paris puis milita dans la cellule des étudiants d’Histoire de la Sorbonne. Secrétaire de la cellule communiste du lycée de Mantes, membre du comité de la section communiste, elle fut à partir de 1967 membre de la cellule du lycée et du comité de la section communiste de Sartrouville. Elle fut élue membre du comité de la nouvelle fédération communiste des Yvelines en 1966 et fit partie en 1970 de la commission des enseignants. Lors de la conférence fédérale de 1971, elle demanda à ne pas être reconduite au comité fédéral, où elle était peu présente, pour pouvoir se consacrer à ses responsabilités syndicales. Elle fut suppléante du maire communiste de Sartrouville Auguste Chrétienne lors des élections législatives de 1967 dans la première circonscription (Sartrouville-Maisons-Laffitte). En 2013, elle était membre de la section d’Houilles du PCF.

Elle fut aussi responsable de l’Union des femmes françaises à Houilles entre 1960 et 1970.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article147496, notice PASQUIER Françoise [née LE GUERN Françoise, Marie-Annic] par Jacques Girault, version mise en ligne le 25 juin 2013, dernière modification le 9 janvier 2022.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF. — Presse syndicale. — Notes de Florence Bihet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément