CANAL Pierre

Par Paul Boulland

Né le 13 février 1949 à Nîmes (Gard) ; auxiliaire PTT puis employé EDF-GDF ; syndicaliste CFDT du Gard puis de l’Hérault, membre du secrétariat de la Fédération Gaz-Électricité (1993-1997).

Le père de Pierre Canal, agent SNCF, fut militant de la CGT et du Parti communiste. Sa mère était sans profession. Titulaire d’une licence de lettres (Histoire-géographie), il entra dans la vie professionnelle en juin 1969, comme auxiliaire dans un centre de tri postal. Le 1er juin 1977, il entra à EDF-GDF comme employé qualifié et fut successivement agent de gestion du personnel, rédacteur et cadre administratif au centre de distribution mixte de Nîmes. Influencé par l’exemple du militantisme de son père et par les militants CFDT de son centre, notamment Raymond Justamond, il adhéra à la CFDT en 1979. Il devint rapidement secrétaire de section syndicale puis fut secrétaire général du syndicat de Nîmes de 1983 à 1993. Il fut détaché syndical à partir de 1983. Pierre Canal intégra le comité directeur de la Fédération CFDT Gaz-Électricité à l’occasion de son XXVIIe congrès (Carcans-Maubuisson, mai 1983), comme représentant du syndicat de Nîmes. Il fut reconduit lors des congrès suivants et intégra le secrétariat fédéral lors du XXXe congrès (Valence, avril 1993). Il fut notamment chargé de représenter la CFDT lors des négociations sur les méthodes de classification interne. Il quitta ses responsabilités fédérales après la création de la Fédération Chimie-Énergie lors du congrès de Lyon, en mai 1997. Il devint alors secrétaire général adjoint de l’Union régionale interprofessionnelle CFDT Languedoc-Roussillon, jusqu’à sa mise en inactivité, en juillet 2009, tout en siégeant à la commission exécutive du syndicat SYCELER jusqu’en 2008. Il resta actif parmi les retraités CFDT.

Au sein d’EDF-GDF, Pierre Canal siégea en commission secondaire à Nîmes durant quinze ans et il représenta la CFDT à la Commission supérieure nationale du personnel (CNSP) durant plus de dix ans, notamment dans les sous-commissions classement-avancement et discipline. Il fut également membre du Conseil économique, social et environnemental régional du Languedoc-Roussillon, au titre de la CFDT.

Pierre Canal adhéra au Parti socialiste, mais au gré de « plusieurs adhésions et de plusieurs démissions » selon son témoignage. Il fut actif dans le mouvement associatif, comme président des clubs de football du Gazélec de Nîmes puis du FC La Grande-Motte, et comme membre d’une association de soutien scolaire et d’alphabétisation (« Le Phare »).

Pierre Canal épousa Yveline Le Dantec, commerçante, et le couple eut deux enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article147573, notice CANAL Pierre par Paul Boulland, version mise en ligne le 27 juin 2013, dernière modification le 3 mai 2022.

Par Paul Boulland

SOURCES : Arch. de la FGE-CFDT (Congrès fédéraux, boîtes 1 J 26-31 ; 13 J 1-3 et 14 FCE 1-5) — Renseignements fournis par l’intéressé (octobre 2010).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément