MEGHZI Antoine [dit Duru]

Par Daniel Grason

Né le 10 juillet 1922 à Paris (XIIIe arr.), fusillé le 2 juin 1944 au Mont-Valérien, commune de Suresnes (Seine, Hauts-de-Seine) ; serrurier ; résistant, membre des FTPF.

Fils d’Hortense Vandecrux et de Mohand Ben Meghzi, Antoine Meghzi fut reconnu et légitimé par ses parents le 5 août 1922 en mairie du Kremlin-Bicêtre (Seine, Val-de-Marne). La famille quitta le Kremlin-Bicêtre et vécut 21 rue de Montlhéry à Saint-Michel-sur-Orge (Seine-et-Oise, Essonne).
Après son apprentissage de serrurier, Antoine Meghzi était sans travail. Réfractaire au Service du travail obligatoire (STO) il entra dans les FTP, prit le pseudonyme de Duru, et eut pour mission d’assurer les liaisons du commissaire régional aux effectifs Victor Delannoy. Celui-ci était connu de la police sous son pseudonyme de Corentin Le Dantec.
Des inspecteurs de la BS2 appréhendèrent Antoine Meghzi le 6 février 1944 alors qu’il se présentait au domicile d’un nommé Bonnet présenté par un FTP lors d’un interrogatoire comme le responsable de la section communiste du Plessis-Robinson. Un nom certainement lâché à la suite de violences physiques sur le détenu ; Bonnet ne figura pas dans le dossier du groupe des FTP Victor Marquigny, Lucien Arrufat, Victor Delannoy...
Incarcéré, livré aux Allemands, Antoine Meghzi comparut le 22 mai 1944 devant le tribunal militaire allemand rue Boissy-d’Anglas (VIIIe arr.), fut condamné à mort pour « action de franc-tireur ». Il a été fusillé le 2 juin 1944 à 15 h 28 en compagnie d’autres membres du groupe. Son corps fut restitué à la famille le 7 octobre 1944. Son nom figure sur le monument aux morts du cimetière communal de Saint-Michel-sur-Orge.
Il fut homologué caporal-chef FFI-FTPF par le ministère des Anciens Combattants et Victimes de guerre. Le ministère des Anciens Combattants lui attribua la mention « Mort pour la France » le 28 novembre 1951.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article147610, notice MEGHZI Antoine [dit Duru] par Daniel Grason, version mise en ligne le 2 juillet 2013, dernière modification le 25 avril 2022.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo., PCF carton 8 activité communiste pendant l’Occupation, PCF carton 16 rapports hebdomadaires sur l’activité communiste pendant l’Occupation. – DAVCC, Caen, B VIII dossier 5 / Boîte 5, Liste S 1744-383/44 (Notes Thomas Pouty). – Notes Michel Thébault. – Sites Internet Mémoire des Hommes. – Mémorial GenWeb. – État civil, Paris (XIIIe arr.).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément