PETIT Émile

Né le 11 septembre 1917 à Saint-Fargeau (Yonne), mort le 26 avril 2007 à Paris (XVe arr.) ; comptable EDF ; militant communiste ; syndicaliste CGT de Paris, secrétaire du syndicat CGT des services centraux, administrateur de la CCAS.

Fils de Madeleine Petit, journalière, Émile Petit suivit une scolarité primaire et fut employé en 1930 comme groom aux éditions Hachette. En 1936, il assuma sa première responsabilité syndicale à la CGT. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il fut prisonnier de 1940 à 1942. Il avait épousé Marguerite Mercier, le 14 mai 1940 au Perreux-sur-Marne (Seine, Val-de-Marne). Divorcé en 1947, il se remaria le 5 avril 1958 à Loches (Indre-et-Loire) avec Paule Cardonne (voir Paule Petit*) et ils eurent un enfant

Embauché à l’EDF comme comptable, Émile Petit travailla aux Services centraux et y fit toute sa carrière qu’il acheva comme rédacteur, en 1977. En avril 1951, Émile Petit fut élu à la commission exécutive du syndicat du personnel des industries énergétiques de la région parisienne et il y appartint jusqu’à sa décentralisation en 1955. Par la suite, il fut l’un des secrétaires du syndicat des Services centraux d’EDF, président de la CMCAS, de 1965 à 1977, administrateur titulaire de la CCAS, d’octobre 1964 à septembre 1978 puis suppléant jusqu’en juin 1983.

Par ailleurs, Émile Petit était adhérent du Parti communiste depuis 1944 où il milita de 1947 à 1966 comme secrétaire de section, puis d’arrondissement. Il fut ensuite membre du comité fédéral de Paris et collaborateur du comité central.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article147735, notice PETIT Émile, version mise en ligne le 8 octobre 2013, dernière modification le 8 octobre 2013.

SOURCES : Arch. De la FNE-CGT – Renseignements communiqués par l’intéressé (janvier 1996). — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément