NAOURI Marcel [Dictionnaire Algérie]

Né le 30 mai 1928 à Bône [Annaba] (Algérie) ; employé du Gaz ; syndicaliste CGT en Algérie puis en Seine-et-Marne ; président de la CMCAS de Melun, administrateur de la CCAS.

En juin 1953, alors qu’il était secrétaire adjoint du syndicat Électricité et gaz d’Algérie CGT de Bône, il prit part au congrès confédéral de la CGT.

En 1954, Marcel Naouri était membre du bureau de l’Union départementale de la CGT du Constantinois. En août de l’année suivante, il fut signalé comme étant membre du secrétariat de l’Union des syndicats confédérés CGT du Constantinois.

Secrétaire de son syndicat, Marcel Naouri fut arrêté en novembre 1956 en compagnie d’autres militants à la suite de la dissolution par le gouvernement, le 16 octobre 1956, du Conseil central algérien des œuvres sociales (CCAOS). Il fut interné au camp de Lodi (département d’Alger). Voir Francis Coullet et Pierre Liddi.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article147875, notice NAOURI Marcel [Dictionnaire Algérie], version mise en ligne le 16 juillet 2013, dernière modification le 1er janvier 2014.

SOURCE : Arch. Nat. Outre-mer, Aix-en-Provence, ALG, 93/4385. — René Gaudy, Les porteurs d’énergie, Paris, Temps Actuels, 1982. — Presse locale (dépouillée par Louis-Pierre Montoy. — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément