PERAULT Fernand, Edmond

Par Jacques Girault.

Né et mort à Poitiers (Vienne), 14 août 1906 -28 juin 1990 ; commis d’académie ; militant syndicaliste.

Fils d’un sous-officier d’Infanterie, Fernand Pérault, employé, se maria en août 1928 à Poitiers. Divorcé, il se remaria dans la ville en septembre 1947. Ce couple eut deux fils.
Commis d’académie au rectorat de Poitiers, puis secrétaire de faculté, il fut pendant quelques mois, en 1949, secrétaire de la section départementale de la Fédération de l’Éducation nationale au moment où s’opposaient les analyses d’un syndicat unique des personnels de l’Éducation nationale préconisées par les dirigeants syndicalistes de la Vienne, constituant la FEN-CGT, et celles de la direction de la FEN qui défendaient la nécessité de syndicats des différentes catégories de personnels dans la fédération autonome. Ce militant des personnels administratifs pouvait ainsi correspondre aux exigences de la FEN. Aussi joua-t-il « aucun rôle » dans cette situation difficile. Démissionnaire à la fin de 1949, il fut remplacé pendant quelques mois par le secrétaire adjoint Jules Pouilloux, dirigeant de la FEN-CGT.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article147974, notice PERAULT Fernand, Edmond par Jacques Girault., version mise en ligne le 19 juillet 2013, dernière modification le 29 juillet 2013.

Par Jacques Girault.

SOURCES : Arch. mun. Poitiers (Sabrine Ghys). — Presse syndicale. — Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément