CAMASARA Émile [Dictionnaire Algérie]

Par Louis Botella

Né le 15 décembre 1918 à Oran (Algérie) ; agent d’EGA (Électricité et Gaz d’Algérie) ; syndicaliste CGT puis Force ouvrière (FO), enfin à nouveau CGT de l’Oranie (Algérie).

Emile Camasara milita d’abord à la CGT avant devenir le premier secrétaire général du syndicat FO du centre d’Oran d’EGA. Ce syndicat fut fondé au début du mois de février 1948. Il rassembla dans un premier temps 150 adhérents. Lors du congrès constitutif de ce syndicat, tenu en juin1948, il fut reconduit dans sa fonction

Lors des élections professionnelles qui eurent lieu en mars de la même année, FO n’obtint alors dans ce centre que 111 voix contre 178 pour la CFTC et 736 pour la CGT. Les deux élus FO furent Emile Camasara et Sauveur Gilabert.

Il assuma également la fonction de secrétaire de l’Union locale FO d’Oran.
En février 1949, Emile Camasara fut signalé comme étant membre de la commission de contrôle de l’Union départementale FO de l’Oranie.

Il adressa, le 6 décembre 1952, une lettre à Roger Marçot, alors secrétaire général de l’Union d’Algérie de la Fédération FO d’EDF, dans laquelle il annonça sa démission de FO mais le 7 février de l’année suivante, il demanda sa réintégration au sein de FO.

L’obtint-il ? En mars 1954, alors membre du groupement national des cadres (GNC) de la CGT, il lança un appel à destination de ses anciens camarades de FO les appelant à voter CGT lors des élections professionnelles. Cet appel fut tiré à 1000 exemplaires sous forme d’un tract.

Selon une note des Renseignements généraux, datant de décembre 1948, Emile Camasara avait quitté la CGT après l’accident mortel dont fut victime son frère travaillant également à EGA. Le désaccord fut d’abord personnel, notamment avec un des dirigeants de cette organisation syndicale, et non pas idéologique. Ce qui pourrait expliquer le retour d’Emile Camasara à la CGT.

Il se maria avec Yvonne Molina, née le 26 mars 1918 à Oran. Le couple eut trois enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article148002, notice CAMASARA Émile [Dictionnaire Algérie] par Louis Botella, version mise en ligne le 29 août 2013, dernière modification le 2 janvier 2014.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Nat. France Outre-mer, Aix-en-Provence, ALG 3 F/113, Oran 106, 307, 2479. — Force Ouvrière, hebdomadaire de la CGT-FO, 10 février 1949. — Gwenegan Bui in L’Union départementale FO d’Alger : mai 1948-décembre 1958, une UD dans la tourmente, mémoire de DEA d’Histoire sous la direction de Michel Dreyfus, Université de Paris 1/CRHMSS, septembre 1999.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément