LAMINI Amar

Par Louis Botella

Agent hospitalier ; syndicaliste CGT puis UGTA de l’Algérie.

Amar Lamini
Amar Lamini

Amar Lamini milita à la CGT et, à partir de 1947, siégea au conseil du syndicat CGT du personnel hospitalier d’Alger, puis, au bureau du groupement départemental CGT des services de Santé de l’Algérois.
En 1951, il était secrétaire général adjoint de l’Union algérienne des syndicats CGT de la Santé.

Lors de la création, le 24 février 1956, de l’UGTA (Union générale des travailleurs algériens), Amar Lamini, alors père de 5 enfants, adhéra à cette nouvelle centrale syndicale au sein de laquelle il eut des responsabilités importantes.

Amar lamini a l’instar des autres membres fondateurs de l’UGTA fut emprisonné et interné de 1956 à 1958 dans quatre camps de concentration : Paul Cazelles, Saint-Leu, Lodi et Bossuet.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article148260, notice LAMINI Amar par Louis Botella, version mise en ligne le 12 août 2013, dernière modification le 16 mars 2021.

Par Louis Botella

Amar Lamini
Amar Lamini

SOURCES : Arch. Nat. France Outre-mer, Aix-en-Provence, ALG, 91 3 F/116. — Note de son fils, Amar Lamini.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément