CHAUDET Gabriel [Dictionnaire Algérie]

Par Louis Botella

Instituteur adjoint ; syndicaliste de l’Enseignement et de l’Algérie.

Gabriel Chaudet, instituteur adjoint à Kouba et membre du secrétariat de la section d’Alger du SII (Syndicat indépendant des instituteurs), était, en janvier 1959, vice-président de l’Union départementale de l’Algérois de la CGSI (Confédérale générale des syndicats indépendants).

En juin 1961, Gabriel Chaudet fut signalé comme étant secrétaire général adjoint de la section d’Alger du SIEP (Syndicat indépendant de l’enseignement public), affilié à la CGC (Confédération générale des cadres). Le SIEP avait absorbé, peu de temps avant, le SII.

Gabriel Chaudet, l’un des fondateurs le 20 février 1963 et secrétaire général de l’amicale des enseignants rapatriés d’Algérie, participa, en mars 1990, à la pose d’une plaque sur la tombe de Dominique Zattara*, inhumé à Servian (Hérault). Ce dernier fut l’un des fondateurs, en 1956, du SII et l’un des ses dirigeants les plus connus et actifs.

Au début des années 1990, Gabriel Chaudet demeura à Sète (Hérault).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article148943, notice CHAUDET Gabriel [Dictionnaire Algérie] par Louis Botella, version mise en ligne le 19 septembre 2013, dernière modification le 1er février 2014.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Nat. France Outre-mer, Aix-en-Provence, ALG, 91 3 F/115, Alger 1 K/1238. — www.bouzareah.org.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément