ANDRÉ Auguste

Par Madeleine Rebérioux

Né le 25 mai 1870 à Chagny (Saône-et-Loire), mort le 8 juillet 1942 à Chagny ; cheminot ; syndicaliste et socialiste.

Domicilié toute sa vie à Chagny (Saône-et-Loire) où il travaillait aux ateliers de chemin de fer, Auguste André milita d’abord au syndicat national des travailleurs de chemin de fer et fut, en mars 1901, délégué à son douzième congrès. En septembre 1905, il accédait au bureau de la Fédération des syndicats ouvriers de Saône-et-Loire. Lors de la réalisation de l’unité socialiste, il adhéra au Parti socialiste SFIO et devint, en 1906, secrétaire adjoint, en 1907-1908 secrétaire du groupe d’études sociales de Chagny.
Le groupe était très divisé. André y représentait une tendance de plus en plus modérée. C’est entre 1908 et 1912 que se déroula, au plan politique, l’essentiel de sa vie militante.
Élu conseiller municipal et premier adjoint au maire de Chagny en 1908, il fut candidat au conseil général en juillet 1910. Délégué de la Fédération socialiste SFIO aux congrès de Saint-Quentin (1911) et de Lyon (1912), il la représenta au conseil national du parti au début de 1912. Mais, entre mars et juin 1912, un vif conflit l’opposa à la majorité de son groupe : Auguste André approuva en effet les attaques publiques contre la CGT formulées à la tribune de la Chambre par Henri Ghesquière* et Adéodat Compère-Morel*, et ses camarades, ardemment syndicalistes, l’en blâmèrent. André donna dès le 21 mars sa démission du groupe, la Fédération ne fit rien pour le retenir et lui retira son mandat au conseil national. Il acheva dès lors son évolution politique en collaborant à la presse radicale de Saône-et-Loire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article149, notice ANDRÉ Auguste par Madeleine Rebérioux, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 27 avril 2021.

Par Madeleine Rebérioux

SOURCES : Arch. Mun. Chagny. — Le Socialiste de Saône-et-Loire. — Comptes rendus des congrès de Saint-Quentin et de Lyon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément