ANCEL Jean, René (écrit parfois Ansel)

Par Jean-Pierre Besse

Né le 12 août 1914 à Saint-Croix-aux-Mines (Haut-Rhin), fusillé le 8 juillet 1944 à Épinal (Vosges) ; sagard (artisan scieur) ; résistant.

Jean Ancel était domicilié à Corcieux (Vosges). Il s’était marié en avril 1939 à Plainfaing (Vosges) et avait un fils né en 1943.
Il entra au maquis de Corcieux à la fin de 1943 et fut arrêté par les Allemands à son domicile le 10 juin 1944. Condamné à mort par le tribunal militaire de la Feldkommandantur 622 le 8 juillet, il a été fusillé le jour même à la Vierge en même temps que le cantonnier résistant Eugène, Émile Baradel.
Il reçut le titre d’Interné Résistant (IR) en 1965.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article149086, notice ANCEL Jean, René (écrit parfois Ansel) par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 18 mars 2015, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCE : DAVCC, Caen.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément