ANNE Roger

Par Jean-Pierre Besse

Né le 21 novembre 1924 à Equeurdreville (Manche), fusillé le 31 décembre 1942 à Saint-Lô (Manche) ; ouvrier menuisier ; résistant FTPF de la Manche.

Menuisier à la société industrielle de Normandie, domicilié à Cherbourg (Manche), Roger Anne fut responsable des Jeunesses communistes de la région de Cherbourg dès 1940. Il participa à la création du Front national puis des FTP. Une attestation d’Émile Pinel en 1946, responsable des FTP de la région de Cherbourg, date la création de ce groupe de FTP en avril 1942. Il participa le 23 juin 1942 à la destruction de matériels allemands stockés aux établissements Grouard à Cherbourg.
L’arrestation le 3 juillet 1942 de Gustave Jurczyszyn provoqua une rafle contre la résistance communiste qui se poursuivit jusqu’en novembre 1942. Roger Anne fut arrêté le 15 (ou 30) octobre 1942 à Cherbourg en compagnie de Maurice Truffault. Internés à Cherbourg et Saint-Lô, les deux jeunes gens furent jugés par le tribunal militaire de la Feldkommandantur 722 et condamnés à mort pour « intelligence avec l’ennemi ». Ils furent fusillés à Saint-Lô le 31 décembre 1942.
Homologué sergent-chef FFI à titre posthume, Roger Anne fut reconnu Interné Résistant en 1953.
Une rue de Cherbourg porte son nom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article149091, notice ANNE Roger par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 25 septembre 2013, dernière modification le 2 janvier 2021.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : DAVCC, Caen. – CDrom, La Résistance dans la Manche, AERI.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément