GRELLEPOIX Jean-Louis

Par Paul Boulland, Francis Declercq

Né le 22 octobre 1944 à Carency (Pas-de-Calais), mort le 10 janvier 2006 à Questembert (Morbihan) ; ouvrier EDF ; syndicaliste Force ouvrière du Nord puis du Morbihan, responsable de l’Union inter-centres Nord, membre du comité fédéral national de la Fédération FO des industries de l’énergie électrique et du gaz, administrateur des CMCAS de Lille puis de Vannes.

Ancien élève de l’école nationale des métiers d’EDF de Gurcy-le-Châtel (Seine-et-Marne), membre de la promotion 1960, Jean-Louis Grellepoix intégra EDF comme électricien et fut rapidement affecté à la centrale thermique des Ansereuilles (Don, Nord). Il y milita au syndicat Force ouvrière et fut élu secrétaire général du syndicat du thermique à flamme et adjoint de Jean Pontie au secrétariat du secteur thermique du syndicat lillois. Avec le gazier Marcel Mestag*, ils furent chargés par la Fédération FO des industries de l’électricité et du gaz de créer et d’organiser le syndicat lillois pour développer la branche des Services nationaux dans les régions Nord et en Normandie qui se dissocia du syndicat historique de la distribution de Lille pour créer le syndicat des Service nationaux Nord, le 1er janvier 1975. Jean-Louis Grellepoix participa également au secteur Production thermique de la Fédération FO. Aux côtés de Marcel Mestag*, Louis Seigneur*, Patrick Caron et Georges Sautreuil, il fit partie de l’équipe des formateurs syndicaux pour la région Nord-Pas-de-Calais et contribua aux échanges avec ses homologues belges de la Centrale générale des services publics (CGSP). Après le départ en inactivité de Jean Pontie, Jean-Louis Grellepoix fut l’adjoint de Marcel Mestag à la tête de l’Union inter-centres de la région Nord (UIC Nord). Il s’investit également au sein de la CMCAS de Lille, comme administrateur.

Au début des années 1980, Jean-Louis Grellepoix joua un rôle de premier plan pour l’intégration à EDF des anciens mineurs des Houillères du Bassin du Nord-Pas-de-Calais (HBNPC), en conduisant la délégation FO lors des négociations qui aboutirent à l’accord national EDF-Charbonnages de France.

À la fermeture du site des Ansereuilles, Jean-Louis Grellepoix fut affecté à Lille au Groupement régional de la production thermique (GRPT Nord). Il conduisit l’équipe FO au sein de la réforme de la DEPT de février 1993 et contribua au renouvellement des équipes syndicales en accompagnant Jean-Paul Westelynck, ancien agent et militant des centrales des Ansereuilles et Dunkerque devenu secrétaire de la section FO de l’Unité Énergie France Nord, et Francis Declercq*, travaillant au Centre régional transport et télécommunication Nord (CRTT Nord), qui le remplaça au sein de l’USI Nord Ouest, à Lille.

Jean-Louis Grellepoix fut mis en inactivité de service en 1994, à 50 ans, au bénéfice de ses années de service actif et de travail dans des conditions d’insalubrité extrême (poussière et amiante). Il s’établit alors avec sa famille à Noyal–Muzillac (Morbihan). À la demande de Gabriel Gaudy*, avec qui il avait noué des liens d’amitié au gré de leurs activités au secteur production thermique (SPT) de la Fédération FO, Jean-Louis Grellepoix siégea au conseil d’administration de la CMCAS de Vannes (Morbihan), durant deux mandats, et à la commission secondaire du personnel (CSP) du Morbihan.

Jean-Louis Grellepoix fut également un militant associatif, à Allennes-les-Marais (Nord), où il participa aux activités d’échange franco-polonais ainsi qu’au club local de handball, et à Noyal-Muzillac, où il contribua à la création d’un club de handball.

En juin 1968, Jean-Louis Grellepoix avait fait la connaissance de sa future épouse, Nicole, secrétaire de direction à la centrale des Ansereuilles. Le couple eut quatre enfants. Ils furent famille d’accueil pour des enfants et adolescents de la DASS et membres de l’association Enfance et partage. À ce titre, ils recueillirent et adoptèrent deux enfants haïtiens, frère et sœur, puis une fille.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article149167, notice GRELLEPOIX Jean-Louis par Paul Boulland, Francis Declercq, version mise en ligne le 29 septembre 2013, dernière modification le 4 octobre 2013.

Par Paul Boulland, Francis Declercq

SOURCE : Renseignements recueillis par Francis Declercq (septembre 2013).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément