WESTERLOPPE Marcel

Par Daniel Grason, Thomas Pouty

Né le 18 juin 1922 à Billy-Montigny (Pas-de-Calais), fusillé le 21 juillet 1944 à la citadelle d’Arras (Pas-de-Calais) ; mineur ; résistant FTPF.

Célibataire, Marcel Westerloppe était membre du Front national et des FTP depuis février 1943. Il participa à plusieurs actions contre des soldats allemands et à l’attaque du camp russe de Beaumont en avril 1944.
La Feldgendarmerie l’arrêta le 30 avril 1944 pour « vol qualifié, agression de soldats allemands et détention d’armes ». Incarcéré à la prison d’Arras, il comparut le 4 juillet 1944 devant le tribunal de la Feldkommandantur 670 d’Arras. Condamné à mort, il fut passé par les armes dans les fossés de la citadelle d’Arras le 21 juillet 1944.
Son nom figure sur le monument aux morts de Billy-Montigny et sur le mur des fusillés de la citadelle d’Arras.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article149484, notice WESTERLOPPE Marcel par Daniel Grason, Thomas Pouty, version mise en ligne le 15 octobre 2013, dernière modification le 16 octobre 2018.

Par Daniel Grason, Thomas Pouty

SOURCES : DAVCC, Caen. – Mémorial GenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément