MORAND Henri [Dictionnaire Algérie]

Ouvrier boulanger ; syndicaliste du Constantinois (Algérie).

Henri Morand fut élu, en décembre 1900, président du syndicat des ouvriers boulangers de Philippeville [Skikda]. Il succéda alors à Félix Gaillard, obligé de quitter Philippeville. Ce syndicat était très probablement affilié à la CGT.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article149495, notice MORAND Henri [Dictionnaire Algérie], version mise en ligne le 16 octobre 2013, dernière modification le 30 décembre 2013.

SOURCES : Le Travailleur algérien, bulletin officiel de la Fédération des Chambres syndicales ouvrières du département de Constantine et de la Bourse du travail de Constantine, décembre 1900 (BNF, Gallica). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément