BACK Maurice, Louis [alias Loulou]

Par Jean-Pierre Besse, Philippe Lecler

Né le 19 mai 1926 à Mohon (Ardennes), fusillé le 8 avril 1944 à Saint-Quentin (Aisne) ; manœuvre ; résistant FTPF dans l’Aisne.

Fils de Ferdinand Back, employé au chemin de fer, et de Charlotte Wallesch, sans profession, natifs des Ardennes.

Domicilié à Mézières-sur-Oise (Aisne), au 26 rue de Vailly Maurice Back participa à l’été 1943 il à la création du groupe de combat FTP « Jean-Catelas » dans le secteur de Fonsommes (Aisne). Puis il rejoignit le groupe FTP « Stalingrad » à Beautor (Aisne) commandé par André Legrand. Avec ses camarades, il participa à de nombreuses actions contre l’occupant : sabotages de voies ferrées, attaques de mairie afin de récupérer des tickets d’alimentation pour les illégaux, attentats contre des collaborateurs…

Maurice Back fut arrêté à Tergnier (Aisne) le 31 janvier 1944 dans une opération menée conjointement par la police française (la 21e brigade de police judiciaire de Saint-Quentin) et allemande (la Sipo-SD de Saint-Quentin), pour « actes de franc-tireur – attentats et sabotages de voies ferrées ».
Torturé, condamné à mort par le tribunal militaire allemand FK 602 de Saint-Quentin le 7 avril 1944, il a été fusillé au stand de tir de La Sentinelle à Saint-Quentin le 8 avril 1944 avec vingt-six de ses camarades résistants.

Son nom est inscrit sur le mémorial de Berthaucourt à Charleville-Mézières (Ardennes) et sur celui de la Sentinelle à Saint-Quentin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article149520, notice BACK Maurice, Louis [alias Loulou] par Jean-Pierre Besse, Philippe Lecler, version mise en ligne le 16 mars 2016, dernière modification le 22 novembre 2021.

Par Jean-Pierre Besse, Philippe Lecler

SOURCES : DAVCC, Caen ; état civil. — Philippe Lecler, Le Temps des partisans, Langres, éd. D. Guéniot, 2009. — Sites Ardenne, tiens ferme ; AJPN (Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France). — Notes Frédéric Stévenot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément