BALBI Paul

Par Paul Boulland

Né le 28 juin 1929 à Marseille ; employé EDF ; syndicaliste CGT de Marseille (Bouches-du-Rhône), membre de la commission exécutive de la Fédération CGT de l’Énergie (1975-1982 et 1986-1989), administrateur de la CCAS (1991-1994) ; militant de la FSGT ; militant communiste.

Fils de Concetta Lamberti et de Charles Balbi, chef de garage au Centre régional de transport et télécommunication (CRTT) de Marseille, syndiqué à la CGT, Paul Balbi était titulaire du certificat d’études primaires. Dans sa jeunesse, il participa aux activités des Éclaireurs de France. Il fut d’abord ouvrier électricien dans le privé et adhéra à la CGT en 1947. En 1949-1950, il effectua son service militaire durant quinze mois en Algérie, comme caporal dans les transmissions d’un régiment de parachutistes. À son retour, sur l’insistance de son père, il intégra EDF-GDF en qualité de temporaire au CRTT Sud-Est. Son frère, Jean Balbi, fut également agent EDF.

Paul Balbi fut secrétaire général du syndicat des centres et groupes de Marseille de 1970 à 1981, puis responsable du collectif régional de Marseille, de 1981 à 1988. Lors du XXVIe congrès de la Fédération CGT de l’Énergie (Vichy, novembre 1975), il fut élu à la commission exécutive fédérale. Il y fut reconduit par le congrès suivant (Le Touquet, juin 1979). Il intégra à nouveau la commission exécutive lors du XXIXe congrès (Mulhouse, février 1986). Paul Balbi représenta la Fédération CGT au conseil consultatif des comités mixtes à la production dont il présida la commission Europe. En inactivité de service, il quitta ses mandats fédéraux lors du XXXe congrès (Caen, juin 1989).

Paul Balbi s’investit dans les activités sociales et particulièrement dans les questions sportives. Militant de la Fédération sportive et gymnique du travail (FSGT), il fut secrétaire général de son comité des Bouches-du-Rhône dans les années 1950-1960. Il contribua également au développement des activités sportives au sein de la CMCAS de Marseille. Administrateur suppléant de la CCAS de 1981 à 1994, il fut président de la Commission régionale d’activité (CAR) de la CCAS pour la région PACA. Il fit partie des commission « sport » de la Fédération de l’Énergie et de la confédération CGT. Avec François Moncla et Jean-Claude Alési, militant marseillais lui aussi, Paul Balbi participa aux réflexions sur le statut des sportifs de haut niveau qui contribuèrent à l’élaboration des lois Mazeaud (1975) et Avice (1984). Toujours actif au sein de la CMCAS de Marseille à la fin des années 1990, il fut à l’origine de la création d’ateliers informatiques en 1997 et participa à la rédaction de l’ouvrage Hommes et femmes d’énergie, édité par la CMCAS. Son nom fut donné à un gymnase du stade Ledeuc, à Marseille.

Sur le plan politique, Paul Balbi adhéra au Parti communiste en 1956.

Marié à Lucienne Lamorte, employée de la Sécurité sociale et membre du PCF, Paul Balbi était père de deux enfants en 1961.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article149534, notice BALBI Paul par Paul Boulland, version mise en ligne le 17 octobre 2013, dernière modification le 22 septembre 2019.

Par Paul Boulland

SOURCES : Arch. du comité national du PCF. ― Force militant n° 397 (novembre 1989). ― CCAS Info, n° 313 (juin 2010). ― R. Gaudy, Les porteurs d’énergie, tome 2, Paris, Le Temps des cerises, 2009. ― Entretien avec François Moncla, janvier 2012.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément