BREUGNOT Robert

Par Louis Botella

Né vers 1904 ; agent de conduite ; syndicaliste CGT ; secrétaire de l’Union Est de la Fédération FO des cheminots (1948-1954) ; membre du conseil d’administration de l’Union nationale des agents de conduite (UNAC) de cette fédération.

Chauffeur de route puis mécanicien de route au dépôt de La Villette (Paris), Robert Breugnot figura, en janvier 1934, sur la liste des candidats présentés par la CGT lors de l’élection des membres du Conseil supérieur des chemins de fer. Au cours des années 1936 à 1939, il assumait différentes fonctions : membre du bureau de l’Union Est, secrétaire de la section technique des mécaniciens et des chauffeurs au sein de cette union, délégué du personnel suppléant auprès du directeur de la région de l’Est...

Agent de conduite au dépôt de Bar-le-Duc (Meuse), Robert Breugnot y fut l’un des fondateurs, au début de 1948, du syndicat FO des cheminots. Il prit part aux congrès constitutifs, en mars de la même année, de l’Union Est/AL (Alsace-Lorraine) et de la Fédération FO des cheminots. Secrétaire de l’Union, il conserva son mandat jusqu’à son départ à la retraite en 1954. À partir de 1948, il représenta la Fédération FO des cheminots à la commission du personnel roulant installée auprès de la direction du personnel de la SNCF.

Il exerça aussi les fonctions de membre du conseil d’administration de l’Union nationale des agents de conduite (UNAC).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article1498, notice BREUGNOT Robert par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 10 décembre 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Fédération FO des cheminots. — La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGT] des travailleurs des chemins de fer, 1er février 1934. — Le Cheminot de l’Est, organe de l’Union des syndicats confédérés [CGT] puis des syndicats CGT de l’Est, janvier 1934, mai 1936, décembre 1938, mars, août, octobre, décembre 1939 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). —Le Rail syndicaliste, 1948-1952. — Notes de Marie-Louise Goergen et de Georges Ribeill. — Louis Botella, FO chez les cheminots..., op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément