ALLAB MOKHTAR Ould Allal

Par Abderrahim Taleb-Bendiab

Né le 13 janvier 1914 à Mascara (Algérie) ; instituteur et syndicaliste CGT du Bâtiment à Mascara.

Issu d’une famille modeste, Ould Allal Allab Mokhtar entra à l’École normale de la Bouzaréah (Alger) et devient instituteur dans sa ville natale. Selon des sources policières, il aurait adhéré au PC en 1934 ; il était fiché pour une prise de parole dans un meeting du Front populaire le 7 juin 1937 ; d’autres témoins pensent qu’il n’était que sympathisant communiste.

Il fut élu en avril 1937 au bureau du comité d’arrondissement de Mascara du Congrès musulman et également en mai 1937, trésorier du syndicat CGT du Bâtiment de cette ville. Il semble qu’il s’écarta du PCA à l’automne 1937 pour rejoindre le PPA (Parti du peuple algérien), entraînant avec lui Bouziri* et Harouel*.

En décembre 1945, il devint vice-président du Comité d’initiative pour l’amnistie des détenus politiques musulmans de Mascara, qui était une initiative communiste pour revenir sur la condamnation des « pseudo-nationalistes » lors des manifestations de Mai 1945, tragiquement réprimées.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article149881, notice ALLAB MOKHTAR Ould Allal par Abderrahim Taleb-Bendiab, version mise en ligne le 29 octobre 2013, dernière modification le 23 septembre 2021.

Par Abderrahim Taleb-Bendiab

SOURCE : Arch. France Outre mer, Aix-en-Provence, 9H42.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément