AKKACHE Mourad

Par René Gallissot

Engagé dans le Commando du grand Alger rassemblant communistes et membres du FLN ; emprisonné en 1956.

Frère cadet du précédent, Mourad Akkache fait partie du « commando de choc » du Grand-Alger en 1955-1956 qui comprend des syndicalistes et des communistes à la lisière du PCA, en liaison avec l’ALN par l’intermédiaire de Abdelkader Guerroudj* et Yahia Briki*. Arrêté après des attentats à Alger, il subit la prison de Barberousse (Serkadji) puis celle de Maison-Carrée (El Harrach).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article149978, notice AKKACHE Mourad par René Gallissot, version mise en ligne le 2 novembre 2013, dernière modification le 2 novembre 2013.

Par René Gallissot

SOURCE : N. Djabi, Kaïdi Lakhdar, Une histoire du syndicalisme algérien. Entretiens. Chihab Éditions, Alger, 2005.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément