AMRANI Ali

Par Abderrahim Taleb-Bendiab

Syndicaliste paysan des Aurès, militant communiste à Philippeville (Skikda), tué au maquis en 1955.

Petit paysan de la région des Aurès, Ali Amrani a commencé à militer au PCA dès 1945. Il habite par la suite à Philippeville (Skikda) et milite dans la cellule communiste de la ville ; il rejoint l’ALN dans les Aurès en 1955 ; il est tué au cours d’un accrochage avec l’armée française.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article150008, notice AMRANI Ali par Abderrahim Taleb-Bendiab, version mise en ligne le 3 novembre 2013, dernière modification le 3 novembre 2013.

Par Abderrahim Taleb-Bendiab

SOURCES : Liberté, mars 1946 et septembre 1954 et témoignage.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément