BOUYER Abel

Par Jean-Pierre Besse, Delphine Leneveu

Né le 11 février 1889 au Thou (Charente-Inférieure, Charente-Maritime), fusillé comme otage le 14 février 1942 au Mont-Valérien, commune de Suresnes (Seine, Hauts-de-Seine) ; résistant en Charente-Inférieure (Charente-Maritime) ; cultivateur ; maire du Thou.

Maire du Thou depuis 1925 et marié, Abel Bouyer fut contacté par le commandant Fillol, du bureau de recrutement de La Rochelle (Charente-Inférieure, Charente-Maritime), pour aider au camouflage des prisonniers évadés et au passage en zone libre. Bouyer fut ainsi rattaché au réseau Turma-Vengeance.
Arrêté le 17 juillet 1941 par les autorités allemandes, pour « aide à l’ennemi », Abel Bouyer fut inculpé pour avoir établi une fausse carte d’identité. Il fut condamné à la prison à perpétuité le 25 octobre 1941 par le tribunal militaire du Gross Paris, rue Boissy-d’Anglas (VIIIe arr.). Interné à la prison de Fresnes, il a été fusillé comme otage au Mont-Valérien le 14 février 1942 en représailles à l’attentat d’Elbeuf du 21 janvier 1942 contre un soldat allemand.



L’abbé Franz Stock l’évoque dans son Journal de guerre :
« Samedi 14.2.42
4 exécutions.
8h15, départ pour Cherche-Midi, 4 otages attendaient le verdict de leur jugement. Commandant militaire les a choisis à cause de l’attentat récemment perpétré contre une sentinelle allemande.
1. Potelette, Henri [...]
2. Gaget, Emile, 10 rue Trébors, Levallois (S.)
3. Bouyer, Abel, chez M. Alphonse Goulard, 10 rue Christophe Colomb, Ivry (S.)
4. Berger, Lucien [gracié]
La peine de trois d’entre eux avait été commuée en peine à perpétuité, 1 à 10 ans - avaient beaucoup de mal.
......
Bouyer, éloigné [de l’Église] depuis sa 1re communion, silencieux, renfermé, environ 55 ans, ne s’est pas non plus confessé, lui donnai l’absolution générale au poteau, après l’avoir incité une dernière fois au courage ; n’a pas de famille.
....

Enterré ces trois au cimetière de Nanterre. »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article150108, notice BOUYER Abel par Jean-Pierre Besse, Delphine Leneveu, version mise en ligne le 6 novembre 2013, dernière modification le 28 mars 2021.

Par Jean-Pierre Besse, Delphine Leneveu

SOURCES : Arch. PPo., 77W 1098. – DAVCC, Caen. (Notes Thomas Pouty). — Franz Stock, Journal de guerre. Écrits inédits de l’aumônier du Mont Valérien, Cerf, 2017, p. 63-64.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément