BOULIF Bachir

Par Amar Benamrouche

Depuis 1945, responsable syndical CGT des ouvriers agricoles des oasis de l’Oued-Rhir (sud Constantinois, Algérie).

Ouvrier agricole dans la région de Oued-Rhir, palmeraie qui s’étend de Mahdia à Touggourt dans le Sud constantinois, Bachir Boulif est responsable du syndicat CGT des ouvriers agricoles qui compte 450 à 500 adhérents sur environ 800 travailleurs dans la localité de Sidi-Amrane. Il est aussi responsable de la section locale du PCA (Parti communiste algérien). Il a adhéré au syndicat et au Parti communiste au lendemain de la Seconde guerre mondiale au contact de Maurice Laban*.

Aux côtés de Abdallah Demène Debbih*, Abdelhamid Boudiaf,* et Lakhdar Hamma*, B.Boulif dirige de 1946 à 1954, les grandes grèves et manifestations des ouvriers agricoles du sud Constantinois. Au cours des grèves à répétition organisées dans la région, se souvient il, les propriétaires avaient pris la décision de renvoyer les ouvriers grévistes et de les remplacer par des nomades recrutés dans les environs. Au lieu de s’insurger contre une telle mesure, Bachir Boulif a fait adhérer les nouveaux venus au syndicat ; à nouveau, ils posèrent un cahier de revendications ; ils furent à leur tour licenciés. Les colons réembauchèrent alors les anciens ouvriers parce qu’ils étaient expérimentés, en acceptant leurs revendications. Les salariés furent augmentés et un congé annuel de huit jours leur fut payé.

Arrêté et condamné plusieurs fois avant novembre 1954, Bachir Boulif vécut dans la clandestinité pendant toute la période de la guerre de libération -

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article150448, notice BOULIF Bachir par Amar Benamrouche, version mise en ligne le 22 novembre 2013, dernière modification le 22 novembre 2013.

Par Amar Benamrouche

SOURCES : Arch. de la Wilaya d’Alger. — Liberté. — Notes et témoignage recueilli par A. Taleb-Bendiab.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément