CHAÂBANI ou CHABANI Mohamed

Par René Gallissot

Agent hospitalier à Alger (Algérie) ; syndicaliste CGT puis UGTA.

Le nom de ce syndicaliste hospitalier d’Alger est écrit Chabani par M. Farès et plus justement Chaâbani par B. Bourouiba (cf. Sources). Formé à la CGT, Mohamed Chaâbani, devient à sa création en 1956, secrétaire adjoint du syndicat UGTA (Union générale des travailleurs algériens) des hospitaliers de l’hôpital Parnet à Alger. Il joue un rôle important en 1961-1962, au Comité sanitaire mis en place par l’UGTA pour secourir les victimes des attentats de l’OAS.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article150566, notice CHAÂBANI ou CHABANI Mohamed par René Gallissot, version mise en ligne le 25 novembre 2013, dernière modification le 25 novembre 2013.

Par René Gallissot

SOURCE : M. Farès, Aïssat Idir, op.cit. – B. Bourouiba, Les syndicalistes algériens, op.cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément