EL MEHDAOUI Hocine

Par René Gallissot.

Cheminot à Alger (Algérie) ; syndicaliste CGT puis UGTA ; militant du PPA-MTLD ; actif auprès des premiers secrétariats de l’UGTA.

Hocine (Hassen) El Mehdaoui est à la fois un syndicaliste aguerri à la CGT et un responsable du PPA-MTLD (Parti du peuple algérien-Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques) à Alger. Camarade de Boualem Bourrouiba*, il lui laisse l’essentiel de l’action syndicale qui conduit en février 1956 à la création de l’UGTA (Union générale des travailleurs algériens), prenant une part plus grande du travail politique. H. El Mehdaoui conduit ainsi en 1953 la fraction municipale du MTLD de la commune de Saint-Eugène [Bologhine].

Sans être membre des secrétariats successifs de l’UGTA en 1956-1957 à Alger, il assure la liaison avec les dirigeants du FLN, notamment Amar Ouzegane* et Mohamed Lebjaoui*. Il n’est pas nommément membre du Comité de grève qui appelle à la grève de huit jours (28 janvier-4 février 1957), mais partie prenante pour le FLN, et réussit pendant les six mois qui suivent en pleine "Bataille d’Alger" à maintenir des contacts entre syndicalistes et politiques avant le transfert sur Tunis des dirigeants qui échappent à l’arrestation.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article150723, notice EL MEHDAOUI Hocine par René Gallissot., version mise en ligne le 1er décembre 2013, dernière modification le 1er décembre 2013.

Par René Gallissot.

SOURCE :B. Bourouiba, Les syndicalistes algériens, op.cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément