GAUTIER ou GAUTHIER Marcel [Dictionnaire Algérie]

Par René Gallissot

Conducteur de tramways à Alger (Algérie) ; syndicaliste CGTU puis CGT réunifiée ; communiste.

Deux frères : Marcel et René Gautier, écrit aussi Gauthier, sont militants CGTU puis CGT réunifiée aux Tramways d’Alger ; il est difficile de séparer leur action. Les frères Gautier, tous deux communistes, ont implanté le syndicalisme à l’important dépôt des tramways d’Alger dès le début des années 1920 à la création de la CGTU ; leur activisme communiste est ainsi à l’origine de cette base syndicale, véritable école de formation qui portera et le syndicalisme de lutte sociale des communistes et le développement d’un syndicalisme nationaliste.

Les deux Gautier participent au IVe congrès de l’Union départementale CGTU d’Alger qui se tient à Blida le 15 mars 1925. Marcel Gautier est élu membre de la commission exécutive. Il est encore délégué au congrès de la région CGTU d’Algérie en 1931 et en 1934. En mars 1934, il est condamné à huit jours de prison, sous l’inculpation d’outrage aux autorités. Le repérage par la police ne se fixe plus sur les frères Gautier après l’élargissement syndical de la réunification de la CGT en 1935.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article150827, notice GAUTIER ou GAUTHIER Marcel [Dictionnaire Algérie] par René Gallissot, version mise en ligne le 6 décembre 2013, dernière modification le 7 janvier 2021.

Par René Gallissot

SOURCES : Arch. Nat. Paris, F7 13660. — La Vie ouvrière, 1925. — Notes d’Abderrahim Taleb Bendiab. — O. Carlier, "De Allalou à Mézerna, un groupe social médiateur et novateur : les traminots algérois des années 1930." in Le Mouvement social, n°146, janvier-mars 1989.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément