BAUDOUX Jean-Baptiste.

Par Jean Neuville

Ouvrier mineur, délégué du Syndicat des mineurs de Mariemont (aujourd’hui commune de Morlanwelz, pr. Hainaut, arr. Thuin) à la Commission d’enquête sur la durée du travail en 1907.

Ouvrier mineur au charbonnage de Mariemont, Jean-Baptiste Baudoux dépose, au nom du Syndicat des mineurs de Mariemont comptant 1.500 membres, le 5 août 1907, devant la Commission d’enquête sur la durée du travail dans les mines de houille dans la section de Mons (groupe de La Louvière).

Jean-Baptiste Baudoux confirme les dépositions précédentes et ajoute qu’à l’époque où il était abatteur au charbonnage d Hyon-Ciply appellé autrefois « Midi de Mons », « Nous commencions à 8 heures du matin pour finir à 16 heures ; nous travaillions moins que les ouvriers de la région et nous gagnions autant qu’eux, parce que nous étions plus reposés. » Pour lui, les Borains travaillaient aussi bien que les gens du Centre mais ils étaient plus fatigués en raison d’un temps de travail trop long.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article150915, notice BAUDOUX Jean-Baptiste. par Jean Neuville, version mise en ligne le 9 décembre 2013, dernière modification le 14 novembre 2020.

Par Jean Neuville

SOURCE : Commission d’enquête sur la durée du travail dans les mines de houille. Enquête orale. Dépositions des témoins. Section de Mons. Groupe de La Louvière, Bruxelles, 1907, p. 150.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément