BAUDUIN Lambert.

Par Jean Neuville

Âgé de 26 ans en 1907. Ouvrier mineur, témoin à la Commission d’enquête sur la durée du travail en 1907.

Domicilié à Xhendelesse (aujourd’hui commune de Herve, pr. Liège, arr. Verviers), Lambert Bauduin travaille à la mine depuis l’âge de dix ans. Bosseyeur au siège des halles du charbonnage à Herve Wergifosse, il dépose, le 3 août 1907, devant la Commission d’enquête sur la durée du travail dans les mines de houille dans la section de Liège (groupe de Fléron).

Lambert Bauduin y raconte l’organisation du temps de travail dans la mine, l’absence de sécurité notamment lors des déplacements et conclut : « Par une nouvelle organisation du travail, les ouvriers de toutes catégories pourraient produire autant en huit heures de présence à la mine qu’en deux heures. Les directeurs pourraient donc s’accommoder d’une loi qui imposerait les huit heures de travail, descente et remonte comprises, sans qu’il fût nécessaire de diminuer les salaires. »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article150916, notice BAUDUIN Lambert. par Jean Neuville, version mise en ligne le 9 décembre 2013, dernière modification le 13 janvier 2020.

Par Jean Neuville

SOURCE : Commission d’enquête sur la durée du travail dans les mines de houille. Enquête orale. Dépositions des témoins. Section de Liège. Groupe de Fléron, Bruxelles, 1907, p. 295-297.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément