GIERKENS Adolphe.

Par Freddy Joris

Verviers (pr. Liège, arr. Verviers), 9 avril 1855 – Verviers, 7 juin 1904. Ouvrier puis cafetier, cofondateur du cercle socialiste En Avant, délégué mutuelliste, témoin à la Commission d’enquête sur le travail de 1886, député socialiste de l’arrondissement de Verviers dès 1894.

Contraint de travailler en usine dès l’âge de huit ans, selon son témoignage devant la Commission d’enquête parlementaire sur les conditions de travail en 1886, et établi plus tard comme cafetier, Adolphe Gierkens est un des fondateurs du cercle socialiste verviétois En Avant à la fin de 1881, un de ses propagandistes et collaborateur de son journal, La Sentinelle.

En octobre 1884, Adolphe Gierkens est un des deux candidats (non élus) du cercle aux élections communales, les premières auxquelles participent les socialistes verviétois. Délégué de la Fédération des Sociétés de secours mutuels, il siège, avec Pierre Fluche et Henri Angenot, comme représentant des travailleurs au bureau de la Commission d’enquête parlementaire lors de ses séances à Verviers en 1886.

Adolphe Gierkens est un des candidats (non élu) du Cercle des capacitaires et des censitaires aux élections provinciales de 1890. En octobre 1894, il fait partie des quatre socialistes élus députés de l’arrondissement de Verviers (avec Jean Malempré, Jean Dauvister et Thomas Niezette). Il siège à la Chambre jusqu’en 1898, date à laquelle les socialistes doivent céder leurs sièges à quatre catholiques.

Collaborateur de La Voix du Peuple en 1899, Adolphe Gierkens est élu conseiller communal en octobre de cette année. Par contre, il ne parvient pas à réintégrer la Chambre, ni en 1900 (la représentation proportionnelle ne donne alors qu’un élu au POB), ni en 1902 (lors d’un scrutin partiel qui l’oppose au catholique Raymond de Biolley).

Adolphe Gierkens meurt en juillet 1904. Un an plus tard, ses amis élèvent un monument sur sa tombe, toujours en place et récemment restauré, au cimetière de Verviers, non loin de la tombe de Pierre Fluche.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article150975, notice GIERKENS Adolphe. par Freddy Joris, version mise en ligne le 10 décembre 2013, dernière modification le 20 décembre 2019.

Par Freddy Joris

SOURCE : JORIS F., Pierre Fluche et le mouvement ouvrier verviétois sous Léopold II, Tubize-Bruxelles, 1997.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément