GOUMY Roland, Roger

Par Jean-Pierre Besse

Né le 30 mars 1916 à Guéret (Creuse), fusillé le 5 janvier 1944 à Toulouse (Haute-Garonne) ; chef départemental de l’Armée secrète (AS) du Lot-et-Garonne.

Bachelier en sciences, ancien officier de marine, Roland Goumy fut démobilisé en janvier 1941. En mars de la même année, il entra au ravitaillement général dans le Lot-et-Garonne. Les sources lui attribuent diverses fonctions : membre du comité de répartition de l’épicerie, comptable ou encore chef de service au ravitaillement général. Célibataire, il était domicilié à Agen (Lot-et-Garonne).
À partir de 1943, sous le pseudonyme Dutertre, il fit partie du corps franc Pommiès, une organisation rattachée à l’ORA et siégea à l’état-major du groupement Nord. Il devint chef départemental de l’AS.
En octobre 1943, un parachutage se déroula à Saint-Vincent-de-Lamontjoie (Lot-et-Garonne). Les Allemands en furent informés. Maurice Lassauque et Adrien Porte, inspecteur de l’enregistrement, furent arrêtés le 14 octobre au soir par la Sipo-SD d’Agen pour « activité de franc-tireur – activité en faveur de l’ennemi ». Le lendemain, Roland Goumy fut à son tour arrêté par la police allemande sur son lieu de travail. Emprisonnés à Toulouse, Roland Goumy et huit autres résistants lot-et-garonnais (Voir Couderc Ernest) furent condamnés à mort le 4 décembre par un tribunal militaire allemand de Toulouse et fusillés le 5 janvier 1944 dans la même ville.
Son corps fut retrouvé en septembre 1944 dans le charnier de Bordelongue.
Lors des combats de la Libération, le nom de Roland Goumy fut donné à un bataillon des groupements François constitué avec des éléments en réserve à Agen. Ce bataillon Roland Goumy fut placé sous les ordres de son père Émile Goumy, chef de bataillon en retraite.
Capitaine dans la clandestinité, il est homologué, à titre posthume, capitaine en décembre 1946 et reçut, toujours à titre posthume, la Médaille de la Résistance et le Légion d’honneur en juillet 1949.
Il existe une rue Goumy à Agen.

Voir : Toulouse, prison Saint-Michel et charnier de Bordelongue (9 novembre 1943-18 avril 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article151035, notice GOUMY Roland, Roger par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 12 décembre 2013, dernière modification le 17 juillet 2017.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : DAVCC, Caen, dossier 21P 196220. – SGA, DIMI, Bureau Résistance, dossier 16P 265084.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément