BOUDIN Alexandre.

Par Jean Neuville

Âgé de 37 ans en 1907. Ouvrier mineur, délégué du Syndicat des Mineurs de Charleroi-Nord (pr. Hainaut, arr. Charleroi) à la Commission d’enquête sur la durée du travail de 1907.

Domicilié à Charleroi, Alexandre Boudin travaille à la mine depuis l’âge de douze ans. Ouvrier à la pierre, il est occupé dans le puits n°2 des Charbonnages Réunis, depuis trois mois, lorsqu’il il dépose, au nom des 600 membres du Syndicat des mineurs de Charleroi-Nord, devant la Commission d’enquête sur la durée du travail dans les mines de houille (section et groupe de Charleroi). Il déclare se rallier à la déclaration de Edouard Falony*, secrétaire de la Fédération des mineurs à Charleroi, à propos des puits n° 1 et 2 des Charbonnages Réunis de Charleroi.

Alexandre Boudin déclare notamment : « Je tiens à faire remarquer que les patrons ont déclaré à l’enquête qu’aucun ouvrier ne serait victime de la déposition qu’il serait venu faire devant la commission ; cette promesse n’a pas été tenue par les agents de la surveillance des charbonnages réunis (...). Un autre ouvrier a reçu ses quinze jours parce qu’il avait osé dire à un chef porion que les déclarations faites à l’enquête par le directeur-gérant n’étaient pas exactes. »

Par la suite, Alexandre Boudin sera accusé d’avoir diminué son « effet utile » depuis le commencement de l’enquête par l’ingénieur en chef Legrand lors de sa déposition. Il expliquera que « le chef porion lui en fit l’observation. Sur le refus de Boudin de faire son avancement normal, le chef porion mit à sa place un autre ouvrier, un flamand. »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article151058, notice BOUDIN Alexandre. par Jean Neuville, version mise en ligne le 12 décembre 2013, dernière modification le 16 janvier 2020.

Par Jean Neuville

SOURCE : Commission d’enquête sur la durée du travail dans les mines de houille. Enquête orale. Dépositions des témoins. Section de Charleroi. Groupe de Charleroi, Bruxelles, 1907, p. 142-143.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément