PLAZA Antonio, alias Perez

Par Alain Prigent

Né 5 juin 1912 à Valence (Espagne), mort le 4 décembre 2005 à Saint-Brieuc (Côtes d’Armor) ; maître auxiliaire ; républicain espagnol ; déporté.

Fils unique d’un industriel de la chaussure d’Alicante, diplômé de l’école supérieure de commerce d’Alicante (Espagne) en 1931, il se rangea dès les premiers jours dans le camp des républicains. Le 13 février 1939, il franchit la frontière avec l’état-major du 11e corps d’armée et son ami le colonel Galian. Réfugié en France depuis 1939, il fut embauché dans une ferme de Saône-et-Loire. Pour survivre, il se transforma tour à tour en maçon, bûcheron, charbonnier, comptable. En 1942 il reprit le combat sous les ordres du colonel Philippe, responsable de la Résistance en Franche-Comté. Arrêté le 7 mai 1943 près de Besançon, après avoir été torturé par la Gestapo, il fut emprisonné à Dijon, Besançon et Fresnes avant d’être déporté au Struthof, Gross-Rosen (Haute-Silésie) et à Dachau. Dans ce dernier camp il fréquenta les déportés originaires de Saint-Quay-Portrieux, militants du réseau Viking. À la Libération, il fut invité en Bretagne, demeurant à Saint-Brieuc à partir de 1948. Représentant de commerce puis maître-auxiliaire d’espagnol au lycée et collège de Tréguier (1967-1972), puis au lycée de Saint-Brieuc, il a soutenu un mémoire de maîtrise de lettres, La vie des réfugiés espagnols dans les Côtes-du-Nord (1937-1973).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article151104, notice PLAZA Antonio, alias Perez par Alain Prigent, version mise en ligne le 14 décembre 2013, dernière modification le 11 février 2018.

Par Alain Prigent

SOURCES : Arch. Dép. Côtes d’Armor, 1472W75 (dossiers individuels des membres de l’enseignement secondaire public). — Marie Pierre et Pierre Klein, Les déportés des Côtes-du-Nord, livre mémorial, 2007.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément