LÉONARD Théodore, Ferdinand [Dictionnaire Algérie]

Par René Gallissot, Louis Botella

Né le 14 avril 1893 à Oran (Algérie) ; cheminot ; secrétaire général adjoint de la Bourse du travail d’Oran (Algérie) ; communiste.

Fils d’Antoine, Théodore, journalier, et de Dorotéa Morillas, sans profession, Théodore Léonard, homme d’équipe en gare d’Oranr et qui habitait le Foyer oranais, était en 1926, secrétaire général adjoint de la Bourse du travail d’Oran.

Il figura, en juillet 1926 et en juin 1929, sur les listes de candidats présentés par la CGTU lors de l’élection des délégués auprès du chef de l’arrondissement d’Oran du réseau de chemin de fer de l’État.

Facteur mixte en gare d’Orléans, il fut présenté par son syndicat, en avril 1934, lors de la désignation des membres du Conseil supérieur des chemins de fer en Algérie.

Il fut signalé, en mars 1937, comme étant secrétaire de la commission technique gare au sein du syndicat CGT des cheminots d’Oran.

Il était, en juin 1946, le secrétaire du secteur d’Oran au sein de l’Union des syndicats CGT des cheminots d’Algérie.

Selon la police, il était en 1932 secrétaire de la cellule communiste des cheminots et toujours communiste en 1935 à Oran.

Il s’était marié le 4 février 1920 à Perrégaux [Mohammadia] (Algérie) avec Germaine Blancheton, puis, il s’était remarié le 23 septembre 1926 avec Lucie Dies.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article151261, notice LÉONARD Théodore, Ferdinand [Dictionnaire Algérie] par René Gallissot, Louis Botella, version mise en ligne le 20 décembre 2013, dernière modification le 28 février 2021.

Par René Gallissot, Louis Botella

SOURCES : Arch. Nat., Paris, F7 13 130. — Arch. Nat. Outre-mer, Aix-en-Provence, ALG, Etat civil d’Oran (retranscrit par Louis Botella). — Le Cheminot Algérien, organe officiel de l’Union d’Algérie [CGTU puis CGT], juillet, septembre, octobre 1926, juin 1929, avril 1934, mars 1937, juin 1946 (BNF Gallica).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément