MERDALI Mahmoud [Dictionnaire Algérie]

Syndicaliste CGT du Bâtiment et de l’Oranie (Algérie).

En août 1955, Mahmoud Merdali, du Bâtiment, fut signalé comme étant membre du bureau de l’Union locale CGT de Perrégaux [Mohammadia].

Y a-t-il un lien avec le mari de Henriette Merdali.

Dans les dossiers de cadres français on voit apparaitre une Merdali Henriette, institutrice en Algérie, membre du Parti Algérien, son mari a été interné avec Moine* ; imprimait Liberté, a été condamné à 18 mois, libéré il y a deux mos [on eest en mai 1959] ; mon beau-frère [c’est Vincent Puyoo* qui écrit], d’origine musulmane, avait adhéré au Parti dans les Landes, était reparti en Algérie avec ma sœur en 1954."

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article151397, notice MERDALI Mahmoud [Dictionnaire Algérie], version mise en ligne le 23 décembre 2013, dernière modification le 1er septembre 2014.

SOURCE : Arch. Nat. Outre-mer, Aix-en-Provence, ALG, 91 3 F/66 (Notes de Louis Botella). — Arch. comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément