BENATTIG Ahmed dit Mourad dit « petit Ali » [Dictionnaire Algérie]

Par Amar Benamrouche

Syndicaliste UGTA clandestin en 1956 ; condamné à mort par contumace ; réfugié en France.

Militant FLN engagé dans les groupes de chocs, Ahmed Benattig est employé en 1956 au service administratif de l’UGTA. Il est chargé de l’impression de L’Ouvrier algérien. Il était en relation avec les combattants de l’ALN auxquels il communiquait des informations. Recherché, il est condamné à mort par contumace. Il entre alors clandestinement en France où il participe à l’action de la Fédération de France du FLN. Après l’indépendance, il est à Paris, membre de l’Amicale des Algériens en France.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article151528, notice BENATTIG Ahmed dit Mourad dit « petit Ali » [Dictionnaire Algérie] par Amar Benamrouche, version mise en ligne le 25 décembre 2013, dernière modification le 18 novembre 2020.

Par Amar Benamrouche

SOURCE : M. Farès, Aïssat Idir, op.cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément