BENSALEM Mohamed [Dictionnaire Algérie]

Par Amar Benamrouche

Né en 1904 à Médéa, mort en 1985 ; instituteur socialiste, arrêté en 1937 ; cadre de l’ALN dans le sud algérien lors de la guerre de libération.

Dans les années 1930, Mohamed Bensalem est secrétaire de la section SFIO de Laghouat où sa famille s’installe définitivement. Délégué au congrès socialiste de Marseille en juillet 1937, il intervient pour demander l’abolition du régimemilitaire des Territoires du Sud. Il est arrêté à son retour à Laghouat le 7 août 1937 et condamné à 9 semaines de prison. En 1946, on le retrouve membre du comité central de l’UDMA, le parti de Ferhat Abbas.

C’est au nom du CCE du FLN, sur instruction de Ramdame Abane*, Benyoucef Benkhedda* et du colonel Si Saddek (Slimane Dehilès*), commandant la Wilaya IV, que Mohamed Bensalem se charge d’organiser l’appareil politico-militaire de l’ALN-FLN dans le Sud algérien. Il est arrêté en 1957 ; très malade, il est libéré en 1959. Il rejoint Tunis où il se met à la disposition du GPRA.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article151603, notice BENSALEM Mohamed [Dictionnaire Algérie] par Amar Benamrouche, version mise en ligne le 27 décembre 2013, dernière modification le 27 décembre 2013.

Par Amar Benamrouche

SOURCES : J.-L. Planche, Antifascisme et anticolonialisme à Alger, thèse, op. cit. — A. Cheurfi, Mémoire algérienne : dictionnaire biographique. Dahlab, Alger 1996.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément