BONIFACCE [Dictionnaire Algérie]

Par René Gallissot

Ingénieur des chemins de fer à Ménerville (Thénia) à l’Est d’Alger ; socialiste SFIO, momentanément communiste en 1920-1921 ; maire SFIO et conseiller général de Ménerville ; délégué financier.

En 1919, Bonifacce qui habite Ménerville (Thénia) est membre de la fédération socialiste SFIO d’Alger qui vote, lui compris, à la fin de 1920, l’adhésion à l’IC et la transformation en fédération communiste. Le vote est enthousiaste sans avoir pleinement conscience que les thèses communistes impliquent de militer pour l’indépendance des colonies. Quand l’IC rappelle cette condition, comme beaucoup d’autres anciens socialistes, Bonifacce revient à la SFIO. Il devient maire et conseiller général de Ménerville et délégué financier, dans le plus bel ordre colonial. Ménerville est peut-être la première ville d’Algérie dont la munipalité est dirigée par un socialiste SFIO.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article151649, notice BONIFACCE [Dictionnaire Algérie] par René Gallissot, version mise en ligne le 29 décembre 2013, dernière modification le 20 novembre 2020.

Par René Gallissot

SOURCE  : A. Juving, Le socialisme en Algérie, thèse de droit, Alger, 1924.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément