BOUDIAF Abdelhamid [Dictionnaire Algérie]

Par Abderrahim Taleb-Bendiab et René Gallissot

Organisateur du PCA dans la région de Constantine, membre du Comité central du parti depuis 1947 ; coordinateur des résistants communistes clandestins dans la vallée du Chélif en 1956, en arrière du maquis des Combattants de la libération ; soigné à Moscou, resté en URSS.

Né dans une famille de paysans des environs deM’sila, apparentée à la grande famille des Boudiaf (celle de Mohamed Boudiaf*, initiateur de l’insurrection du 1er Novembre 1954 et président assassiné en 1992, voir ci-dessous), Abdelhamid Boudiaf est un organisateur important du PCA dans cette région depuis sa reconstitution en 1943.

En 1945, il devient secrétaire du bureau du PCA pour la région de Constantine ; il entre au Comité central du PCA en 1947, aussi est-il candidat de ce parti à différentes élections. Il participe ensuite à la lutte armée à partir de 1956, cordonnant les communistes en arrière du "maquis rouge" de l’Ouarsenis, rapidement démantelé. Envoyé se soigner en URSS, à Odessa en 1960 ; un temps, délégué du PCA à Prague ; vit en URSS depuis 1963.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article151699, notice BOUDIAF Abdelhamid [Dictionnaire Algérie] par Abderrahim Taleb-Bendiab et René Gallissot, version mise en ligne le 30 décembre 2013, dernière modification le 30 décembre 2013.

Par Abderrahim Taleb-Bendiab et René Gallissot

SOURCE  : Arch. d’Outre-mer, Aix-en-Provence, série 9H30. — RGASPI (archives de Moscou), note brève, ref. 435 189 95.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément