CANDEL Joaquim [Dictionnaire Algérie]

Par Fouad Soufi

Né le 1er janvier 1873 à Elche (Espagne), syndicaliste CGTU des sandeliers et communiste, actif jusqu’en 1923.

Arrivé à Oran en 1909, Joquim Candel travaille comme ouvrier sandalier ; il est surveillé très rapidement par la police pour son ascendant sur ses compatriotes. Après guerre, il fit un court retour à Elche où il est emprisonné quelque temps. Il revient à Oran en 1920 et adhère au PC. Il devient secrétaire du syndicat CGTU des ouvriers sandaliers. Il est considéré par la police comme l’animateur de toutes les grèves des sandaliers. En mars 1922, il est arrêté pour entrave à la liberté du travail. À partir de 1923 devenu contremaître, il cesse selon la police, toute activité politique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article151864, notice CANDEL Joaquim [Dictionnaire Algérie] par Fouad Soufi, version mise en ligne le 2 janvier 2014, dernière modification le 30 novembre 2020.

Par Fouad Soufi

SOURCE : Arch. Wilaya d’Oran, F33 carnet B.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément