RAFRARI Ali, RAFRARI Mostefa, RAFRARI Sadeq [Dictionnaire Algérie]

Par Abderrahim Taleb-Bendiab

Paysans communistes montés au maquis des Aurès de l’ALN.

Trois paysans communistes montés au maquis des Aurès en 1955, probablement parents, portent le nom de Raffari ; ils appartiennent à la tribu des Ouled Abderrahman, ; ils ont participé après 1945, à l’organisation par les communistes de groupes paysans appelés aussi syndicat des petits cultivateurs.

- Ali Rafrari est ancien membre du comité régional de Constantine du PCA et de la direction des syndicats de petits cultivateurs ; il est tué au combat dans la région de Barika en 1960 sous le nom de guerre de Messaoud Ali.

- Mostefa Rafrari, a rejoint l’ALN en 1955 tout en restant de lui-même, membre du PCA.

- Sadeq Rafrari meurt au maquis.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article151994, notice RAFRARI Ali, RAFRARI Mostefa, RAFRARI Sadeq [Dictionnaire Algérie] par Abderrahim Taleb-Bendiab, version mise en ligne le 6 janvier 2014, dernière modification le 6 janvier 2014.

Par Abderrahim Taleb-Bendiab

SOURCE : Témoignages recueillis par A. Taleb Bendiab.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément